Disgrazia ! (BD)

Auteur : Coline Picaud
Date de parution : 2012
Nombre de page : 158 pages


Résumé :


Entre 1921 et 1930, plus d'un million d'Italiens quittent leur pays pour la France. Parmi eux, une famille sicilienne tente sa chance à Grenoble. D'une génération à l'autre, ce récit graphique retrace l'histoire de cette migration qui fût, comme tant d'autres, marquée par la pauvreté et le labeur.


Avis :


Bonjour tout le monde, comme promis voici l'article de Disgrazia ! avec du retard malheureusement, probleme de connexion internet désolé. Vous avez peut-être vu que cette BD a été dans une petite maison d'édition, donc je vous ai mis le lien vers leur site internet. Je vous préviens dès maintenant comme ça ce sera fait, j'ai vraiment beaucoup apprécié cette BD et je n'en ai pas trouvé de défaut apparent. 

Cette BD est, tout d'abord, un témoignage, mais pas seulement celui de l'auteur celui de toute sa famille en immigrant en France. Ce n'est pas un tableau d'une seule génération, plutôt celui d'époques qui s'entrecroisent et se répondent. Alors quand le récit s'étale sur plusieurs années j'ai toujours peur de ne plus m'y retrouver dans le nom des personnage. C'est donc quelque chose que j'adore dans les livres quand au début il y a l'arbre généalogique !

N'étant pas son témoignage a elle seule l'auteure a sut mélanger histoire familiale et histoire de la ville de Grenoble et de l'époque. Peut-être cela m'a-t-il plus touché parce que je vis à Grenoble et que quand elle évoquait certains noms de rues ou de quartiers je n'étais pas perdu et je pouvais me représenter les choses au moins comme elles le sont aujourd'hui. Et vous ne le seriez pas non plus car des schémas montrent où se trouvent les différents lieux dont il est question. Cette BD a donc eu une double porté pour moi, une porté sur ma vision de l'histoire des immigrants italiens mais aussi sur celle de l'histoire de ma ville au XXème siècle.

C'est tout pour aujourd'hui, je vous conseil vivement cette BD, d'autant plus si vous vivez dans la région de Grenoble. Au final la seul chose qu'il me manque ici c'est la longueur 158 ce n'est pas encore assez et j'aurais aimé en apprendre beaucoup plus ! Et vous est-ce que vous avez une BD ou un livre que vous avez beaucoup aimé parce qu'il représente l'histoire de votre ville ?



Bilan lecture Février 2017

Coucou, ça y est le mois de février est fini et il est passé vraiment beaucoup trop vite ! J'espère que vos lectures ont été bonnes. Pour moi ça va, enfin j'ai commencé beaucoup de livres et fini peu... J'ai donc fini comme vous avez pu le voir lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke, et Disgrazia de Coline Picaud dont je vous réserve l'article pour samedi. La deuxième ligne est consacrée aux débutés mais pas encore finis pour diverses causes. On y trouve Les Fourmis de Bernard Weber que je lis avec mon copain donc c'est pas toujours facile d'avancer au même rythme mais qui pour l'instant me donne vraiment envie de continuer à le lire, ensuite on a Message in a bottle de Nicholas Sparks qui est à la ramasse parce que c'est un roman romantique et que j'aime pas ce genre. Puis c'est la maison des secrets de Jacqueline West qui a été le remède à Message in a bottle pour un petit moment, mais qui est un peu enfantin à mon goût. Pour finir on a Economix de Michael Goodwin que j'ai commencé hier donc c'est normal qu'il soit pas fini, en tout cas pour l'instant j'apprécie plutôt mais on voit que l'auteur est américain à travers certaines de ses descriptions comme celle de la révolution française par exemple, je sens qu'il sera très vite fini parce qu'il est vraiment intéressant malgré un sujet que n'apprécie pas forcément.


Pour ce mois-ci j'ai séparé les lectures et les achats parce que les compiler aurait été trop gros. Etant donné que mon anniversaire est passé pendant ces vacances, il y a eu beaucoup d'arrivé pour ce mois-ci. Alors j'ai tout d'abord acheté Le jour des fourmis de Bernard Werber parce que je sais que le tome 1 fini, j’enchaînerais sur le deux. Puis j'ai acheté le livre de Perle de Thimothé de Fombelle, j'avais beaucoup apprécié Tobie Lolness et j'ai telement entendu parler de cuili-ci par la suit qu'il fallait  bien que je le lise. Le troisième c'est La case de l'oncle Tom de Harriet Beecher-Stowe qui lui par contre est un complément pour les cours (je sais il fait partie de ces classiques que je n'ai encore jamais lu). 
Pour mon anniversaire j'ai été gâtée avec Economix et Disgrazia qui ont déjà été entamé et fini. Puis on m'a offert Le papillon des étoiles de Bernard Werber, je pense que cette année va être consacrée à Bernard Werber pour moi ! Ma tante m'a offert la déclaration universelle des droits de l'humanité aux éditons Chêne, qui regroupe des dessins vraiment très très beau. Et le meilleur pour la fin, mes amis ont réussi à trouver le Tome 1 illustré de Harry Potter que je cherche depuis au moins un mois mais qui semblait introuvable en libraire sur Grenoble ! Il est vraiment magnifique !!!!


Lire d'autres horizons